Accueil du site > ACTUALITÉS > Revue de presse > Revue de Presse

Revue de Presse

lundi 7 mars 2011

Les revues viticoles spécialisées font souvent état de notre Domaine. Vous trouverez ci-dessous quelques extraits de leurs commentaires :

LE NOUVEL OBSERVATEUR : les 500 meilleurs vignerons de France 2002-2003

  • Beaujolais-Villages 2000  : Pascal Nigay a passé dix années au service recherches de la Sicarex Beaujolais avant de reprendre, il y a dix ans, l’exploitation familiale et d’y entamer une brillante carrière de vigneron.

BOURGOGNE AUJOURD’HUI

JPEG - 30.2 ko
  • Régnié 2010 – note 18/20 : Robe superbe, intense et vive. Arômes délicats de rose, d’épices, de cerise… Le vin a beaucoup de richesse, mais aussi de race, avec un équilibre parfait entre générosité et élégance.
  • Beaujolais-Villages Rosé 2009 – note 15,5/20 : Le vin est expressif sur des arômes floraux et fruités. La bouche est charnue, croquante, épicée. Un régal.
  • Régnié 2008  : Un vin magnifique, intense, riche enrobé par un fruité bien mûr.
  • Côte De Brouilly 2011 – note 16/20 : Nez de fruits noirs avec des notes de praline. Beau volume en bouche, même si l’ensemble est encore un peu fermé. A déboucher dans les 3 ou 4 ans.
  • Beaujolais-Villages Rosé 2012 – note 16/20 : Robe d’un rosé léger. Arômes de fruits rouges bien mûrs. En bouche, le fruité est croquant, bien équilibré entre douceur et pureté.
  • Régnié 2012 – note 15,5/20 : Nez riche et expressif, fruité et floral. La bouche est charnue, gourmande, avec un beau velouté.
  • Côte De Brouilly 2012 – note 16/20 : Nez riche dominé par des notes de cerise noire. La bouche est consistante, charnue et fraîche. Un régal !
  • Morgon 2012 – note 16,5/20 : Nez riche avec une légère note fumée ; Beaucoup de velouté en bouche, avec des tanins fins et enrobés.
  • Beaujolais-Villages 2014  : "Une vieille vigne de 50 ans sur un beau terroir, un vigneron qui fait bien son travail et on obtient un beau vin charmeur, riche, à la texture veloutée, gourmande."
  • Beaujolais-Villages Rosé 2015 – note 16/20 :"Arômes de fruits rouges, de pêches des vignes... Le vin est gourmand, tout en rondeur, bien typé 2015 et frais. Un régal !"
  • Beaujolais-Villages 2015 – note 17/20 :"Arômes concentrés, "solaires" de fruits noirs, d’épices...Bouche dense, juteuse, pleine de fruit. Un régal !"
  • Régnié 2015 – note 17/20 : " Arômes expressifs de cerises noires.. Bouche riche, avec un fruité croquant, gourmand et beaucoup de fraîcheur".
  • Côte De Brouilly 2015 – note 16/20 : " Belle robe grenat. Arômes intenses de fruits noirs, de fleurs... Le vin est velouté, riche, avec un fruité généreux et gourmand. Un régal !")]

JPEG - 56.2 ko

GUIDE GERBELLE et MAURANGE : Meilleurs Vins à moins de 20 €

  • Morgon 2009  : Au travers d’une superbe fraicheur de gamay respire un fruit fin et aérien de fleurs. La réglisse tapisse le palais avec onctuosité. Une bombe de fruits !
  • Côte De Brouilly 2009 – : Sous une texture violine, la matière est fine, sa finale doucement épicée. Un régal !
  • Côte De Brouilly 2010 – note 15,5/20 : Noir d’encre, intense race par sa note minérale de pierre bleue, le fruit laisse place à une charpente tannique qui le prédispose à une garde décennale. Pour connaisseurs.
  • Morgon 2012  : Un parfum fruité typique d’une vinification traditionnelle beaujolaise vous accroche immédiatement le nez. La matière est équilibrée et le volume final est haut. Il devra dormir un peu avant d’être réveillé.
  • Beaujolais-Villages Rosé 2013 – note 15/20 :"La robe est chic avec des couleurs de baie rose, le nez s’exprime en un floral presque évanescent. La bouche est ronde, suave et laisse une sensation sucrée très agréable. .
  • Morgon2013 – note 15/20 : "Avec un parfum qui oscille entre le boisé et la violette sauvage, ce Morgon vieillira bien. A carafer avant service.

GUIDE HACHETTE

JPEG - 28.8 ko
  • Beaujolais-Villages 2000 – note Coup de Coeur** : Pour son dixième anniversaire à la tête de l’exploitation, Pascal Nigay décroche cette année le coup coeur du grand jury pour ce vin rouge grenat aux parfums expressifs et puissants de fruits rouges. L’attaque riche et équilibrée se prolonge par des sensations harmonieuses d’une grande complexité. Remarquablement réussi et très authentique, ce millésime est là pour de nombreuses années.
  • Morgon 2005 – note Coup de Coeur** : Une tour du xv s subsiste de l’ancien château de Thulon, au fond de la cour d’exploitation. Le domaine de 12,50 ha est conduit depuis 1990 par Pascal Nigay, auteur de ce morgon premier coup de cœur au grand jury de l’appellation. Une cuvée qui sait se présenter avec une robe grenat à reflets violets et des parfums à la fois intenses et délicats de quetsche, de cassis et de noix de muscade. Ample, équilibré et généreux, persistant longuement sur des notes fruitées et épicées d’une belle fraîcheur, ce vin gourmand révèle un travail d’orfèvre. Il fera plaisir pendant trois à quatre ans.
  • Morgon 2010 – note une étoile : Pascal Nigay défend les densités de dix mille pieds de vigne à l’hectare et la taille en gobelet ancestrale : en ces temps de déréglementation qui introduisent des dérogations à tout-va au nom du modernisme et de la marge bénéficiaire, un tel discours a du mérite. Le vin apparaît en outre de bonne tenue, avec sa robe rubis intense, son nez agréable de petits fruits frais, d’épices et de kirsch. La bouche est à l’avenant, dotée de la vivacité des 2010, mais aussi des tanins structurés, d’une finale étoffée, et d’une matière capable de vieillir deux ans en cave. Le 2005 avait été élu coup de coeur.
  • Régnié 2011 – note une étoile : Pascal Nigay, installé depuis plus de vingt ans, a vinifié en macération semi-carbonique cette cuvée qui constitue les deux tiers de son domaine. Il en tire ce vin rubis vif, au nez explosif de bonbon anglais, de pomme et de poire. Ce 2011, vig et énergique, est un vin de plaisir, fruité et gouleyant. A servir dès maintenant sur un canard aux olives.
  • Régnié 2012 – note une étoile : Régulièrement présent dans le guide Pascal Nigay avoue aller à contre-courant de la modernité en persistant à conserver ses vignes plantées à haute densité (10 000 pieds par hectare) ; Ce faisant , il obtient un vin concentré et riche. Le nez évoque les fruits noirs et la framboise. La bouche se montre souple, charnue et longue, adossée à des tanins fondus. Un vin mur, à déguster dans les deux ans.
  • Côte de Brouilly 2013 – note deux étoiles : Cet habitué du guide défend une approche à l’ancienne avec des vignes plantées à haute densité (10 000pieds/ha) et taillée en gobelet. " Ce vin affiche une robe rubis et libère d’élégants arômes de fleurs et de fruits rouges ; Les tanins bien présents, mais fins, soutiennent une bouche puissante .
  • Régnié 2013  : "délicates notes de fruits rouges, bouche légère et fruitée .
  • Régnié 2014 – note Coup de Coeur** : Vinifiée à la beaujolaise et élevée six mois en cuve, cette cuvée charme par l’intensité et la complexité de son nez mêlant le cassis, les épices, la pivoine et la violette. On retrouve ces arômes élégants dans une bouche ample, onctueuse, épaulée par des tanins remarquablement soyeux. La finale, tendue par une fine acidité, prolonge le plaisir de la dégustation et laisse une impression de plénitude. « Un grand vin » commente un dégustateur .
  • Côte de Brouilly 2014 – note une étoile : un nez délicat et complexe de fruits noirs, de cassis et d’iris, un palais concentré et frais aux tanins serrés, un peu stricts. Un vin pour maintenant. .
  • Régnié 2015 – note une étoile : Le 2014 avait décroché un coup de coeur. Son successeur ne démérite pas. Des arômes puissants de fruits mûrs s’épanouissent au nez. Des tanins de bonne constitution emplissent la bouche dès l’attaque. La générosité en alcool du millésime se fait également sentir. Un vin riche et structuré, qui saura vieillir. .

REVUE DES VINS DE FRANCE : Les Grandes Réussites du millésime 2012

JPEG - 39.8 ko
  • Régnié 2012  : Un pourpre évoquant les iris, la mauve, la pivoine vous tombe sur le nez. Une matière généreuse en fruit, appuyée par un tanin enveloppeur, qui tient sur la violette. Un REGNIE de compétition.

LE POINT

Jacques DUPONT, journaliste au Point est une référence dans le milieu des dégustateurs, dont voici ses commentaires :

  • Côte De Brouilly 2009 – note 15/20 : Grande souplesse et fluidité tout en préservant une trame acide et élégante. Beau travail.
  • Côte De Brouilly 2010 – note 16/20 : Un vin spontané qui n’en est pas moins riche. Saveurs élégantes, fleuries et épicées. Une verticalité étonnante.

GAULT MILLAU

  • Beaujolais-Villages 2004  : Pascal Nigay laisse libre cours à son talent, sans forcer la nature. Son vin allie complexité et équilibre, avec un fruité puissant pour marquer la signature beaujolaise.
SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0